Mise à jour de Windows 10 d’octobre 2018 : Comment la mise à jour de Windows empêche les redémarrages intempestifs

La mise à jour d’octobre 2018 de Windows 10 (version 1809) est maintenant dans ses phases finales de développement avant sa sortie le mois prochain, et Microsoft se concentre pleinement sur le correctif des bugs et l’amélioration des performances.

En d’autres termes, les constructions que l’entreprise a précédemment lancées ces derniers jours n’incluent aucune nouvelle fonctionnalité, mais sont précisément supposées préparer les mises à jour de fonctions pour la sortie publique.

La version 1809 de Windows 10 inclura plusieurs nouvelles fonctionnalités comme le Cloud Clipboard et un thème sombre pour l’Explorateur de Fichiers, mais, dans le même temps, cette nouvelle version amènera aussi de petits perfectionnements sensés améliorer l’expérience globale avec le système d’exploitation.

Une de ces améliorations concerne le processus de mise à jour sur Windows 10, un des plus gros casse-têtes ces dernières années, non seulement sur cette dernière version du système d’exploitation mais aussi sur les versions précédentes.

Il fut un temps où les mises à jour de Windows interrompaient tous les travaux de l’utilisateur d’un coup pour redémarrer le système, et durant ces dernières années, Microsoft s’est particulièrement concentré pour rendre ce processus de Windows moins intrusif.

Avec la mise à jour d’avril de Windows 10 (version 1803), Microsoft a œuvré pour réduire le temps que les ordinateurs passent hors connexion pour pouvoir procéder aux installations des mises à jour, et l’entreprise a réussi à le faire en faisant passer le plus de tâches possibles sur le mode connexion. Cela veut dire que Windows 10 effectue plus de travaux de préparation avant de demander un redémarrage, et seuls les processus essentiels sont lancés pendant le mode hors connexion.

Et la mise à jour d’octobre 2018 va inclure de nouvelles améliorations qui vont aussi dans ce sens, toutes basées sur le learning machine (apprentissage machine) et en utilisant une nouvelle technologie pour éviter les redémarrages inattendus.

Techniquement, ce que Microsoft promet de faire avec sa mise à jour d’octobre repose sur un nouveau modèle de mise à jour qui peut prédire et déterminer le bon moment pour terminer le processus d’installation des mises à jour.

Windows 10 devrait donc être capable de faire la différence entre les périodes courtes où vous faites une pause et des périodes plus longues inoccupées où un redémarrage ne pose pas de problèmes. Microsoft affirme que ce système est précis et qu’il améliora les mises à jour suivantes sur Windows 10.

« Nous avons formé un modèle prédictif qui peut prévoir avec précision le bon moment pour redémarrer. Cela veut dire que non seulement le système va vérifier si vous êtes en train de vous servir de l’appareil avant de redémarrer mais en plus il va essayer de savoir si vous avez simplement laissé votre appareil pour attraper une tasse de café et donc le réutiliser peu après, »  explique l’entreprise.

Pour être plus technique, Windows Update devrait essayer de calculer combien de temps est nécessaire pour finir l’installation de certaines mises à jour en se basant sur une série de facteurs (la taille de la mise à jour, la configuration du système) et prévoir si vous quittez l’ordinateur pour un court ou un long instant pour permettre au processus d’être lancé.

Evidemment, concevoir ce système pour qu’il soit précis à 100% est très dur à faire, mais en utilisant la technologie de learning machine, cette fonctionnalité ne peut que s’améliorer avec le temps. Microsoft affirme que les tests internes ont été concluants jusqu’ici, mais le lancement public est nécessairement un challenge au vu de l’ampleur de la sortie.

La mise à jour d’octobre 2018 de Windows 10 sera finalisée à la fin du mois, et les Insiders de Windows devraient recevoir la construction RTM dans les deux prochaines semaines.

Le lancement public commencera en octobre, et comme ce fut le cas pour les précédentes mises à jour de fonctionnalités pour Windows 10, cela se fera par étapes, certains systèmes la recevant plus tard que les autres.

Dans le même temps, Microsoft va continuer à se concentrer pleinement sur le correctif des bugs et les améliorations de la performance globale de dernière minute,  la mise à jour d’octobre 2018 va sortir pour tout le monde avec un patch pour le premier jour fournissant tous ces perfectionnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *